Appels d’urgence

Face à un danger, ayez les bons réflexes ! Appelez le 18 ou le 112.

Quand appeler et que dire au téléphone ?

Il est important de ne contacter les pompiers que lorsque cela est nécessaire car certaines personnes peuvent en avoir vraiment besoin. Vous pouvez les contacter en cas de malaise, blessure grave, incendie, fuite de gaz, accident de la circulation, noyade etc… 

Lorsque vous allez composer un des deux numéros d’urgence une personne va vous demander les renseignements suivants, prenez le soin de répondre le plus précisément précis, il en va de l’efficacité de l’intervention des pompiers :

  • Où vous trouvez-vous ? Veillez à indiquer avec autant de précision que possible le lieu où vous vous trouvez pour permettre une intervention plus rapide (ville, rue, numéro, étage, code d’accès de l’immeuble …) ;
  • Que se passe-t-il ? Un feu, un malaise, un accident etc; précisez le nombre et l’état des victimes ;
  • Existe-t-il un risque de sur-accident ? Expliquez les risques éventuels qui pourraient exister (incendie, explosion, effondrement…)
  • Puis répondre à toutes les questions que la personne au téléphone vous pose le plus précisément possible.

Attendre que la personne qui a pris votre appel vous indique de raccrocher avant de le faire, ne raccrochez jamais le premier!

Donnez votre numéro de téléphone et si possible, restez sur place, en sécurité, pour guider les secours. Essayez de garder votre sang froid, c’est la garantie d’une meilleure opérationnalité. 

 ***

Le 112 est le numéro d’appel d’urgence européen, il est disponible gratuitement dans toute l’Union européenne. Il peut être composé à partir d’un téléphone fixe ou portable, avec ou sans crédit et avec n’importe quel opérateur de l’Union européenne. Vous serez mis en relation avec un opérateur parlant votre langue.

 © Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *