Historique

La création de cette organisation le 1er juillet 1848, au niveau de la commune, permettait de lutter contre les incendies, sauver les personnes et effets. L’effectif était de vingt et un hommes ; en ce qui concernait le matériel, le centre disposait d’une pompe à bras, de dix huit fusils ainsi que dix huit sabres.

En 1873, l’effectif était passé à vingt trois hommes. Alors qu’en 1877 cinquante et une personnes figuraient sur la liste et la compagnie se composait d’un capitaine, un lieutenant, un sous-lieutenant, trois sapeurs, quatre clairons, deux troubadours, un porte-drapeau et trente huit sapeurs-pompiers armés de fusils. Un tableau indiquait les renseignements nécessaires pour le recensement des armes existantes entre les mains des sapeurs-pompiers sous le contrôle du brigadier commandant la brigade de Candé et ceci en date du 09 décembre 1877.

De 1903 à 1923, le centre a connu une nouvelle organisation, une transformation des institutions politiques et municipales. Les corps de sapeurs-pompiers relevaient en temps de paix du ministère de l’intérieur, et les dépenses relatives au service d’incendie étaient à la charge des communes. Certes devant la déficience des moyens de lutte en 1942, l’affectation d’une moto pompe remorquable (MPR) par le service départemental était le début d’un nouvel équipement, du recrutement de mécaniciens ; le matériel était remisé rue du Bas Bourgneuf face à la Minoterie. Tracté par des moyens de fortune, ce fut qu’en 1948, qu’un véhicule Donet Zedel arriva pour remorquer la MPR.

En 1950, le centre de secours a accueilli une citerne de marque Ford. Ce nouveau matériel ainsi que les hommes se sont installés rue de l’hôtel de Ville en 1953. Une nouvelle organisation départementale des secours  est venue déterminer les CSP, CS, CPI. Et en 1955, un fourgon d’incendie Dodge 4X4 pour le transport des hommes et matériel a été affecté à l’organisation. Puis en 1975, le centre de secours a été inauguré.

Inauguration du centre de secours 1975Inauguration du Centre de Secours en 1975

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *